Le guide du rachat de crédits

Lorsque vous contractez plusieurs crédits, votre budget peut facilement se retrouver déséquilibré à cause du cumul des mensualités. Il est d’autant plus difficile d’y voir clair que les taux et montants de chaque mensualité sont différents. Pour éviter cela, beaucoup de ménages ont recours au rachat de crédits. C’est en effet une solution adéquate lorsqu’on souhaite simplifier ses finances, mais aussi diminuer son taux d’endettement et dynamiser son pouvoir d’achat. Le rachat de crédits est de plus en plus sollicité par les ménages français, pourtant, il est souvent mal compris. LeComparatif.com vous aide à mieux connaître cette notion : définition, fonctionnement, avantages et risques, on vous dit tout !

 

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Définition

Créé dans les pays anglo-saxons, puis importé en France dans les années 2000, le rachat de crédit est aujourd’hui une pratique très ordinaire dans l’Hexagone. Également appelé restructuration ou regroupement de crédits, il consiste à rassembler l’ensemble de vos emprunts en un seul et même prêt. Effectivement, un organisme différent de celui qui vous a déjà accordé les fonds va solder la totalité de vos crédits, pour ensuite en faire un nouveau, qui sera unique et plus adapté à votre situation.

Cette opération est particulièrement conseillée lorsque vous rencontrez des difficultés financières notamment pour vous éviter le surendettement. Cependant, elle n’est pas réservée exclusivement aux foyers endettés. Tous les profils ayant des crédits en cours et souhaitant en modifier les conditions peuvent en faire la demande.

Il est important de noter aussi que chaque offre est différente, car les banques ou organismes de crédit adaptent les modalités en fonction de votre situation personnelle, maritale et professionnelle.

 

Les types de rachat de crédits

Le premier est celui dit  “locataire” : il permet de regrouper l’ensemble ou une partie de vos crédits à la consommation. Dans ce cas, les crédits à la consommation englobent aussi bien ceux renouvelables que vos prêts personnels, auto, moto et travaux. Aussi appelé “rachat de crédits à la consommation”, la durée de remboursement du rachat de crédits locataire ne peut excéder 12 ans pour un montant emprunté compris entre 1 500 et 150 000 €. Tous les profils peuvent bénéficier du rachat de crédits à la consommation, excepté les personnes fichées à la Banque de France.


Le second type de rachat de crédits est celui dit “immobilier” : en plus de vos crédits à la consommation, vous pouvez aussi inclure votre prêt immobilier si vous êtes propriétaire. De fait, la durée de remboursement ainsi que le montant maximum total des prêts sont supérieurs au rachat de crédits locataire. En effet, la durée maximale de remboursement est de 30 ans tandis que le montant peut aller de 22 000 à 1,5 million d’euros.

 

Pourquoi opter pour un rachat de crédits ?

Si le rachat de crédits séduit toujours plus de Français, c’est bien parce qu’il comporte de nombreux avantages pour les foyers qui y souscrivent. Que vous soyez en situation d’endettement ou que vous souhaitiez réaliser de nouveaux projets, le rachat de crédits est une bonne solution :

Le premier avantage est qu’il permet de diminuer le taux d’endettement d’un ménage. Effectivement, le regroupement de crédits a pour principal objectif d’alléger au maximum votre mensualité globale afin que votre taux d’endettement passe en dessous de 35 %. Par conséquent, votre pouvoir d’achat à la fin de chaque mois est plus important et cela vous permet même de profiter d’une trésorerie.

L’autre point positif est que le regroupement de crédits simplifie la gestion de vos finances. En effet, vous n’avez plus qu’un crédit avec un seul prélèvement mensuel à un taux d’intérêt fixe. Par ailleurs, au lieu d’avoir plusieurs interlocuteurs, vous ne traitez désormais qu’avec un seul établissement bancaire ou organisme de crédit.

 

Quels sont les inconvénients ?

Toutefois, lorsque vous faites votre demande, il est essentiel de connaître les contreparties liées à une telle opération.

En premier lieu, la diminution de votre mensualité aura pour répercussion d’augmenter  le coût total de votre crédit, mais aussi de rallonger sa durée. C’est une conséquence logique du regroupement de crédits, mais qui se fait dans votre intérêt. Effectivement, quand vous souscrivez à un rachat de crédit, vous cherchez le plus souvent “un bol d’air frais” afin d’échapper aux lourdes mensualités qui vous asphyxient. La seule manière d’y parvenir est de diluer dans le temps les mensualités. À moyen terme, cela vous permet de souffler et d’augmenter votre pouvoir d’achat, à long terme votre crédit vous revient plus cher.

Dans certains cas, notamment pour les ménages dont le taux d’endettement est inférieur à 35 %, le rachat de crédits peut uniquement porter sur la renégociation des taux d’intérêt sans modifier la durée de remboursement.

Par ailleurs, si le rachat de crédits est ouvert à tous les profils, ce n’est pas pour autant que les organismes l’accordent à tout le monde. En effet, pour éviter tout risque, ils s’assurent en amont de la solvabilité du ménage. Pour cela, ils regardent en premier la bonne tenue de vos comptes. Ainsi, si votre dossier comporte des incidents de paiement à répétition alors il aura peu de chances d’être accepté, car il représente un risque trop élevé. D’autres critères rentrent en compte, il s’agit, entre autres, du taux d’endettement et du reste à vivre.

 

La restructuration de crédits est donc pour l’emprunteur une opération financière globale et pérenne. S’adressant aussi bien aux ménages endettés qu’aux foyers en situation confortable qui souhaiteraient investir, le rachat de crédit est une bonne solution. Pour autant, il ne faut pas négliger ses contreparties qui vont de pair avec ses avantages. Par ailleurs, le mieux pour connaître le rachat de crédits qui correspond à vos attentes, c’est de comparer les offres entre elles !

ACCEPTER

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus