Facture d’électricité : que payez-vous vraiment ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver lorsqu’on tente de comprendre le montant de sa facture d’électricité. Vous essayez de la déchiffrer une première fois puis, les nombreuses informations qui y figurent ont finalement raison de vous. C’est pourquoi, un grand nombre d’entre vous préfèrent abandonner et payer sans savoir vraiment où passe leur argent. Pourtant, bien décrypter sa facture peut vous permettre de faire des économies ! Véritable casse-tête, LeComparatif.com vous donne les clés pour comprendre de quoi se compose votre facture d’électricité.

 

Premièrement, le montant facturé comprend une part fixe : l’abonnement

Quel que soit le fournisseur d’électricité choisi, le montant de votre facture inclut obligatoirement le prix de votre abonnement. Avec lui, il ne peut pas y avoir de mauvaises surprises puisqu’il est déterminé lors de la signature de votre contrat et reste fixe pendant toute la période de souscription. En revanche, d’un foyer à l’autre, le montant de l’abonnement diffère. Effectivement, vous ne payerez pas le même prix que votre voisin, car d’une part, le montant de l’abonnement dépend du fournisseur, d’autre part, il est établi selon plusieurs critères :

 

  • De prime abord, il dépend de la puissance de votre compteur électrique. C’est elle qui détermine l’électricité maximale qui peut être délivrée au même instant par votre compteur. Ainsi, plus la puissance souscrite est élevée, plus vous pourrez faire fonctionner d’appareils électroménagers simultanément. Parfois, il se peut que votre compteur “saute”, cela est alors le signe que la puissance de votre compteur électrique est inadaptée à vos besoins.
  • Le second paramètre qui détermine le prix de votre abonnement est l’option tarifaire que vous avez choisie : simple ou heures pleines / heures creuses.

 

Pour les fournisseurs d’électricité, l’abonnement que vous leur réglez sert à financer une partie de l’acheminement de votre électricité. Il contribue également au financement des coûts de commercialisation et de production.

 

Le montant de votre facture intègre ensuite votre consommation

Votre consommation d’électricité représente une partie de la part variable de votre facture. Pour calculer son montant, il suffit de multiplier le nombre de kWh que vous avez utilisés sur la période de facturation par le prix unitaire du kWh.

À savoir que votre consommation d’électricité, dépend de la manière dont vous avez choisi de la mesurer. Il peut s’agir notamment d’une estimation, c’est-à-dire basée sur vos précédentes factures ou bien, sur la facture de foyers qui ont un profil similaire au vôtre. Vous pouvez aussi faire appel à un technicien afin qu’il relève deux fois par an votre compteur. Enfin, vous pouvez relever vous-même votre compteur et transmettre ensuite l’index de votre consommation à votre fournisseur.

 

4 taxes sont enfin inclues dans le montant de votre facture d’électricité.

Effectivement, l’autre partie de la part variable, et qui n’est pas des moindres, ce sont des taxes. En tout, quatre taxes composent votre facture :

  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) qui sert à financer les retraites du personnel relevant du régime des industries de l’énergie.
  • La Contribution au Service Public d’électricité (CSPE) qui permet d’amortir les charges du service public de l’électricité.
  • Les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) qui sont définies par chaque commune et chaque département. 
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) qui est prélevée à hauteur de 5,5% sur votre abonnement Hors Taxe et sur la CTA. Elle s’applique aussi sur le prix de l’électricité Hors Taxe, sur la CSPE et les TCFE avec un taux de 20%.

 

3 astuces simples pour réduire sa facture d’électricité

En premier lieu, la meilleure manière de réduire le montant de votre facture d’électricité est de diminuer votre consommation d’énergie. Pour cela, il suffit d’adopter au quotidien des gestes simples. Éteindre ou débrancher vos appareils électroniques au lieu de les laisser en veille est, par exemple, un réflexe essentiel. Pour plus de détails, on vous invite à lire cet article qui récapitule l’ensemble des actions à intégrer à votre quotidien pour faire baisser votre facture.

En second lieu, une autre astuce est d’opter pour l’abonnement avec l’option tarifaire heures pleines / heures creuses. Si vous consommez la majeure partie de votre électricité de nuit (cumulus et chauffage électrique programmable, lave-linge et lave-vaisselle tournant de nuit, etc.) alors cela peut réduire drastiquement votre facture. En effet, avec ce type d’abonnement le prix du kWh  est moins cher huit heures par jour. Les horaires sont spécifiques à chaque commune, mais le plus souvent les heures creuses se situent entre 21h30 et 7h30.

Par habitude, beaucoup de Français choisissent de souscrire à EDF en pensant que ce sera le meilleur rapport qualité-prix possible. Or, depuis la libéralisation du marché de l’énergie, plusieurs fournisseurs alternatifs proposent des offres moins chères. Le mieux est encore de les comparer. Qui plus est, vous pouvez changer de fournisseur d’électricité en ligne, et ce, en quelques minutes seulement !

 


Si décrypter sa facture d’électricité paraît à première vue compliqué, lorsqu’on vous l’explique de manière simple, cela semble beaucoup plus trivial. Maintenant, vous pouvez facilement comprendre ce que vous payez. Mais ce n’est pas tout, déchiffrer votre facture d’électricité permet aussi de mieux optimiser vos dépenses. Peut-être même que vous allez vous tourner vers un autre fournisseur d’énergie aux tarifs plus attractifs ou bien changer radicalement vos habitudes de consommation. En outre, comme votre facture d’électricité, comprendre sa facture de gaz est tout aussi facile !

ACCEPTER

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus