Changer de banque : le guide étape par étape

Peu importe la raison, vous êtes tout à fait en droit de changer de banque, et ce, dès que vous le souhaitez. Cet article vous guidera dans vos démarches pour changer d’établissement bancaire en fonction de votre situation, en détaillant chaque étape pour vous aider à trouver la banque qui vous convient.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du gouvernement.

Changer de banque : le guide étape par étape

Comment préparer son changement de banque ?

Avant de procéder à la clôture de son compte, il est nécessaire pour le client de faire un bilan complet des produits qu’il détient dans son établissement bancaire actuel. Cela peut concerner un prêt à la consommation ou un crédit immobilier, des produits d’épargne tels que des livrets bancaires ou encore des produits de placement. Ces cas requièrent un traitement spécifique.

En ce qui concerne votre compte courant lui-même, assurez-vous qu’aucun prélèvement ne se présente dans les prochaines semaines et qu’il n’y a pas d’opérations en instance.

Prenez garde également aux chèques qui ont une durée de validité de 1 an et 8 jours.

Cet article vous guidera afin de vous aider à changer de banque et trouver la banque qui vous correspond.

Comment ouvrir un nouveau compte

La première étape dans votre démarche de changement est d’ouvrir votre nouveau compte en banque dans l’établissement que vous souhaitez rejoindre. Plusieurs outils existent pour vous aider à choisir une nouvelle banque, mais il est important de bien comparer les différentes banques (traditionnelles et en ligne). Prenez également en considération les cartes bancaires mises à disposition ainsi que leurs tarifs (certaines sont gratuites).

Afin d’obtenir ces informations, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. De cette manière vous pouvez aisément trouver l’offre bancaire la moins chère et la plus adaptée à votre profil.

Sachez que, peu importe l'établissement choisi, votre nouvelle banque doit vous proposer gratuitement le service d’aide à la mobilité bancaire. Ce mandat de mobilité, dite loi Macron, vous dispense de prévenir les émetteurs de prélèvements et de virements de votre changement de domiciliation bancaire.

Le service d’aide à la mobilité, implémenté en 2017, facilite le changement de banque pour les particuliers.

Grâce à lui, les banques se chargent d’effectuer les démarches à votre place, notamment en ce qui concerne le transfert de vos données. Ainsi, elles préviennent l’ensemble des organismes concernés de votre changement de domiciliation bancaire. Le service d'aide à la mobilité bancaire est obligatoirement gratuit et votre établissement bancaire est dans l'obligation de vous fournir une brochure d'information à son propos.

Celle-ci doit préciser :

  • Le rôle du nouvel établissement et de la banque que vous quittez pour chaque étape de la procédure de mobilité bancaire ;
  • Les délais d'accomplissement pour toutes les étapes ;
  • Les conditions pour vos éventuelles réclamations ;
  • La possibilité de recourir à la médiation.

Une fois l’ouverture de nouveau compte terminée, vous recevez votre RIB (Relevé d’Identité Bancaire), qui va vous permettre d’effectuer des virements et de domicilier vos prélèvements et revenus sur ce nouveau compte.

Certaines pièces justificatives sont nécessaires à l’ouverture de votre compte, que vous soyez client d'une banque traditionnelle ou en ligne. Parmi elles, nous retrouvons le justificatif d'identité, le justificatif de domicile et un justificatif de revenus. Vous devez également effectuer un premier versement, le plus souvent par chèque ou par virement.

Il faut compter 1 à 2 semaines après la remise de votre dossier et une fois que la demande est acceptée par la banque, pour obtenir l'ensemble des éléments nécessaires à la gestion de votre compte. Il s’agit du nouveau RIB, de votre carte bancaire avec son code confidentiel, de votre chéquier (si vous en avez fait la demande et que la banque en propose) ainsi que de vos codes d'accès à la banque à distance.

Comment s’effectue le transfert de vos opérations ?

Si vous avez signé un mandat de mobilité, votre nouvelle banque s’occupe du transfert de l’intégralité de vos coordonnées bancaires et se charge du changement de domiciliation de vos virements et prélèvements.

Pour ce faire, le nouvel établissement demande à l’ancien deux listes : les organismes à l’origine de prélèvements ou virements réguliers sur votre compte et les chèques émis, mais non débités datant de moins de 13 mois. Par la suite, la banque s’occupera de prévenir tous ces organismes.

Cependant, il n’est aucunement obligatoire d’avoir recours au mandat de mobilité et vous pouvez effectuer le changement de domiciliation seul. Dans ce cas, demandez à votre ancien établissement bancaire de vous transmettre la liste des opérations de votre compte, effectuées au cours des 13 derniers mois. Il peut s’agir d’opérations portées au crédit et au débit de votre compte bancaire, de manière automatique chaque mois.

Les opérations qui sont portées au crédit incluent : le virement de votre salaire, de votre pension de retraite, les remboursements de frais de santé par votre caisse d’assurance maladie ou encore le versement de vos allocations.

Les opérations portées au débit concernent : le paiement des impôts locaux, le prélèvement de votre loyer, le prélèvement des factures d’électricité, de gaz, d’eau, le prélèvement de l’abonnement téléphonique ainsi que le paiement des cotisations d’assurance habitation.

Vous devez communiquer à vos divers créanciers, et pour chacune de ces opérations, les coordonnées de votre nouveau compte bancaire. De cette manière, ils pourront effectuer les modifications nécessaires.

Prévoyez un délai de quelques semaines afin que tous ces virements et prélèvements soient transférés sur votre nouveau compte.

Comment clore l'ancien compte ?

Si vous avez recours à un mandat de mobilité, vous pouvez choisir une date précise pour clore votre ancien compte en banque. Cependant, veuillez noter qu’un délai de 30 jours minimum est compris entre la signature du mandat de mobilité et la fermeture du compte.

De plus, votre ancien établissement bancaire vous signale toutes les opérations s’y présentant pendant les 13 mois suivants cette fermeture. Cela concerne les chèques, virements et prélèvements.

Si vous procédez seul, assurez-vous que plus aucune opération ne passe par votre compte et que chaque paiement effectué par chèque ou par carte a été réglé.

En effet, si une opération se présente sur votre compte alors que la provision est insuffisante, des commissions d’intervention vous sont facturées, mais pour un chèque cela peut vous mener à une interdiction bancaire. Notez qu’un chèque est valable 1 an et 8 jours à compter de son émission.

Il est donc fortement recommandé de laisser un solde suffisant pour éviter tout incident de paiement.

La banque est tenue de clore votre compte dans un délai de dix jours après votre demande.

À ce sujet, sachez que mettre votre solde à zéro ne signifie aucunement que votre compte est fermé. Il reste bel et bien ouvert et des frais pour gestion de compte inactif peuvent être prélevés.

La clôture de votre compte est gratuite. Lorsque vous effectuez vous-même ces démarches, vous devez adresser à la banque un courrier avec accusé de réception pour l’informer de votre volonté de clore votre compte. De plus, vos moyens de paiement doivent être détruits ou restitués à votre banque.

Quel est le délai d’un changement de banque ?

Si vous avez signé un mandat de mobilité bancaire, le changement de banque s’effectue très rapidement. En effet, le transfert de vos coordonnées et la domiciliation de vos prélèvements et virements se font dans un délai maximal de 22 jours ouvrés.

Voici le détail des délais :

  • 2 jours pour que votre nouvel établissement demande à votre ancienne banque les références des organismes liées à vos virements et prélèvements ;
  • 5 jours pour que votre établissement de départ lui fournisse ces informations ;
  • 5 jours pour que votre banque d’arrivée communique les coordonnées de votre nouveau compte aux émetteurs de prélèvements et virements ;
  • 10 jours pour que les émetteurs enregistrent votre nouvelle domiciliation bancaire.

FAQ de comment changer de banque :

Peut-on changer de banque sans frais ?

Depuis 2005, changer de banque est une procédure gratuite ! Cependant, cette gratuité ne concerne pas tous les produits bancaires. En effet, vous pouvez transférer gratuitement votre compte courant, votre compte rémunéré, votre livret A, votre livret jeune ainsi que votre livret B.

En revanche, les services de transfert des produits d’épargne suivants ne sont pas offerts : le plan épargne logement (PEL), le plan d’épargne populaire (PEP) et le plan d’épargne en action (PEA).

Les frais relatifs aux services évoqués ci-dessus diffèrent en fonction des banques, mais ils varient entre 40 et 80€.

Il est donc recommandé de se renseigner sur les tarifs appliqués par votre banque lors d’un changement de domiciliation bancaire.

Comment changer pour une banque en ligne ?

Les démarches ne diffèrent pas d’un établissement bancaire traditionnel. Lors d’un changement pour une banque en ligne, le client doit simplement remplir un formulaire de demande d’ouverture de compte et signer son contrat, le tout en ligne. Par la suite, le client transmet ses pièces justificatives et demande la mobilité bancaire à sa nouvelle banque. Cette dernière informera les créanciers concernés.

 

Comment changer de banque avec un crédit ?

Changer de banque avec un crédit est possible, mais à certaines conditions. La loi Macron sur la mobilité bancaire ne prend pas en compte les crédits en cours de remboursement. Pour changer de banque malgré un prêt, deux solutions s’offrent à vous : votre nouvelle banque procède à un rachat de crédit ou vous soldez votre crédit en cours.

Sources
Paramétrez vos préférences
ACCEPTEZ