Comparatif Fournisseurs Énergie 2019

Changer de fournisseur n’a jamais été aussi simple. Comparez les offres énergie, réduisez votre facture de gaz et économisez jusqu’à 400 € par an. Notre comparateur vous permet de comparer simplement les offres les moins chères et les mieux adaptées à votre budget : effectuez une simulation gratuite et sans engagement parmi notre sélection des meilleures offres !

Les avantages à souscrire à une offre de gaz ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement, vous êtes libre de choisir votre fournisseur en énergie comme vous le souhaitez.

Le gaz est nettement moins cher que l’électricité à la consommation, mais impose tout de même quelques contraintes, comme l’installation d’une chaudière (estimée entre 8 000 et 9 000 € pour une maison d’environ 150 m2) et son raccordement à un réseau de radiateurs (de 300 à 600 €). Vous disposez d’un meilleur confort dans l’habitat qu’avec l’électricité. En effet, vous profitez d’une homogénéité dans le chauffage des différentes pièces de la maison.

Il faut savoir qu’une inspection de la chaudière a lieu 1 fois /an. En revanche, vous n’êtes pas soumis au système d’heures pleines et creuses en vous fournissant au gaz. En moyenne, le prix du gaz est de 6,86 € pour 100 kWh.

Il vaut donc mieux opter pour une offre de gaz si vous avez un logement de taille moyenne ou conséquente (+ de 100m2) car le prix de l’installation sera vite amorti avec votre consommation énergétique.

 

Ce qu’il faut savoir sur le gaz naturel

Le gaz naturel, composé principalement de méthane, est actuellement la 3ème source énergétique la plus utilisée (derrière le pétrole et le charbon) pour produire de l’électricité, de la chaleur, ou encore dans les secteurs industriels et les transports. Il a en effet la particularité d’offrir la meilleure efficacité énergétique parmi toutes les énergies fossiles existantes. De plus, il est bien moins polluant et nocif que le pétrole. Ses réserves sont très importantes et il se trouve de plus en plus facilement avec les nouvelles techniques en matière d’extraction.  

Il n’a pas toujours été le gaz par excellence. En effet, le gaz de ville était utilisé avant pour l’éclairage urbain, le chauffage et la cuisson. Il a été progressivement remplacé par le gaz naturel, car il présentait les inconvénients d’avoir un faible pouvoir calorifique (quantité de chaleur dégagée) et d’être dangereux pour l’homme. En effet, il contenait du monoxyde de carbone, un gaz très toxique et inodore.

 

Comment connaître la consommation en gaz de son logement ?

La consommation en gaz de votre habitation va dépendre de plusieurs facteurs :

 

  • La surface habitable du logement.
  • La date de construction de votre logement (logement énergivore ou non en fonction du type d’isolation ou de l’absence de réglementations thermiques, conduisant à une utilisation intensive de votre chauffage pour combler la faille en hiver, ou de la climatisation en été …), ainsi que le type et l’âge de votre chaudière.
  • Le nombre de personnes résidentes.
  • La fréquence et le type d’utilisation du gaz dans votre logement (chauffage, eau chaude, climatisation, cuisson …).


Vous pouvez la calculer rapidement et gratuitement, en faisant une simulation sur le site d’un de nos partenaires énergie où vous renseignez les informations précédentes. En revanche, vous n’avez pas besoin de la calculer si vous possédez le DPE (Diagnostic de Performance Électrique) de votre logement, qui indique sa “fourchette” de consommation électrique grâce à une étiquette couleur classée de A à G en fonction de son “appétit” énergétique.

L’unité de mesure énergétique kWh est un indicateur qui sert à calculer vos dépenses en gaz pour une heure : en moyenne, 1 kWh correspond à 13 à 20h de télévision, 50h d’éclairage pour une lampe économique de 20 Watts, 2 à 5 minutes de douche chaude … (varie selon les puissances en Watt des appareils électriques).

 

Comment opter pour la bonne offre de gaz ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas de qualité de gaz qui soit meilleure chez un fournisseur plutôt que chez un autre, car le gaz proposé par les prestataires, est distribué exclusivement par les gestionnaires de réseaux (GRDF pour le gaz).

Ensuite pour choisir l’offre de gaz qui correspond le mieux à vos besoins, il faut regarder le type de prix que vous préférez, parmi ceux proposés par chaque fournisseur alternatif :

 

  • Prix fixes : les tarifs de marché librement fixés par chacun des fournisseurs d’énergie. Ils peuvent être fixés sur une période définie (1, 2, 3 ou 4 ans) dans le contrat, pendant laquelle, ils restent identiques contrairement aux prix indexés.
  • Prix indexés : les tarifs de marché librement fixés par chacun des fournisseurs d’énergie, mais qui suivent les fluctuations des tarifs réglementés (à la hausse comme à la baisse).
  • Prix réglementés : tarifs fixés par les pouvoirs publics. Ils sont proposés uniquement par les fournisseurs historiques (Engie pour le gaz) et certains opérateurs historiques locaux, qui fournissaient certaines zones de France en gaz, là où EDF et GDF n’étaient pas implantés.

 

De plus, le prix du kWh, la qualité du service client et le prix de l’abonnement sont à prendre en compte dans votre analyse, pour être sûr de faire le meilleur choix. Heureusement, notre comparateur est là pour vous éclairer !

ACCEPTER

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus